Anatomie humaine :

corps, périsprit et esprit 

L’homme en chair n’est pas seulement un corps dans la définition spirite, trois composantes essentielles le caractérisent :

 

L'esprit est considéré comme la mémoire vive de notre être tout entier, il enregistre tout ce que le corps vit dans la matière comme dans l’au-delà, il est immatériel, invisible et impalpable, c’est lui qui survivra au-delà de la mort. Il a besoin d’un support pour garder en mémoire et imprimer toutes les données vécues par le corps physique.

 

Le périsprit joue ce rôle important d’intermédiaire entre le corps et l’esprit. C’est une enveloppe semi-matérielle, invisible et impalpable,  (composée d’un ensemble de forces électroniques,) composé de milliards de particules agissantes et mémorisantes, qui enregistre toutes les atteintes psychiques, parfois physiques dont l'individu peut être la victime. Il quitte le corps à la mort et sert de moule pour toute nouvelle incarnation (naissance). Il ne se limite pas aux contours du corps apparent, il est aussi le double des organes,  de leur structure interne, de leur cellule.

"Le périsprit demeure l'essentiel dans l'origine de toute manifestation maladive au niveau des chairs. La teneur physique périspritale se compose au niveau de la cellule du double de 2 atomes d'oxygène pour un atome d'hydrogène."

Message de l'esprit de Edgar Cayce 1982.

"Nous sommes avant tout "esprit", créés par Dieu qui nous donne vie « cette origine divine fait de nous des êtres responsables de l'architecture de notre corps physique. Il est donc certain que suivant nos états d'évolution, suivant nos traumatismes antérieurs, la construction sera plus ou moins réussie. » K.Chateigner (le nouveau livre des esprits).

« La matière périspritale est infinie, invisible et cependant existante, le périsprit est structuré à partir du radium, du deutérium, auxquels s'ajoutent le nickel et le manganèse.

La nouvelle médecine sera par conséquent la médecine du double. Le double est fragile comme toute structure complexe, et cette fragilité doit par conséquent être à la conscience du thérapeute dans toute maladie - importante ou non. » Message d’un esprit 1982.

« La densité moyenne d'un corps éthérique correspond à 10 g.

Ces 10g correspondent à une structure qui se subdivise de la façon suivante :

  • 2 g de manganèse

  • 2 g de nickel

  • 3 g de radium subatomique à l'émanation radioactive

  • 3 g de fluide de base D7

Ce que nous appelons le fluide de base D7 est la correspondance du deutérium subdivisé en sept données différentes. Données inconnues de la science de l'homme, dont l'ensemble forme donc le périsprit, véhicule de l'esprit, vecteur de votre conscience. »

Message de l'esprit  de Marie Curie, 1982

Le corps est l'enveloppe charnelle de l'esprit soumise aux lois de la matière ; elle est périssable, véritable réceptacle ondulatoire, sensible à l'esprit qui l'habite, comme à ceux qui l'environnent.

 

Traiter la cause plutôt que de soigner l'effet est le principe de la médecine proposée par les esprits.

Thérapies Spirites

© 2017 par Cercle spirite AllanKardec. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • https://www.youtube.com/user/CercleS