Psychométrie thérapeutique

La psychométrie a plusieurs champs d'application : l’histoire, les vies antérieures, la psychologie et aussi la thérapie.

Trois éléments majeurs interviennent dans ce processus : la matière, le périsprit et la force pensée.

La matière répond à un principe atomique unitaire, c’est-à-dire que tout atome qui la constitue est formé à partir des mêmes éléments : un noyau constitué lui-même de protons et de neutrons, ce noyau étant entouré d’électrons.

 

L’électron réside au sein de cette matière dont l’une des particularités, révélée en séance spirite, tient en sa capacité à mémoriser.

 

 

Le périsprit s’il est le substratum, le canevas, le double de notre corps physique, n’en est pas pour autant qu’une simple photocopie. Il possède un ensemble de fonctions dont certaines nous sont connues.

Il est :

  • extensible et compressible

  • pénétratif et

  • possède aussi la fonction d’enregistrer. Il mémorise nos sensations, nos pensées et peut parfois même imprimer dans le processus palingénésique, des stigmates provenant de vies antérieures auxquels notre corps fut soumis. Le périsprit peut donc recevoir et mémoriser des informations

 

Mécanisme dans la psychométrie

Afin d’établir le lien télépathique avec la matière, le psychomètre va par le biais de son périsprit, lire l’information contenue dans ladite matière.

Pour ce faire, le psychomètre va faire vibrer son périsprit pour entrer en contact avec la mémoire de la matière. Ce dernier va se concentrer sur les nerfs afin d’accentuer sa capacité tactile ; on dit du périsprit qu’il va s’innerver.

 

Ainsi, il sera donc beaucoup plus réceptif aux sensations de la matière vibratoire.

«La psychométrie additionne la sensation tactile à la charge d’informations contenues dans les atomes de base d’un objet, elle permet une relation télépathique entre l’esprit de l’homme et les molécules vivantes d’un matériau.

L’acte psychomètre est, par conséquent, une formulation psychique du langage de la matière. Le sujet psychomètre possède une sensibilité tactile exacerbée.»

Message de l'esprit de Léon Denis, 1986.

«La physique des particules ira de plus en plus dans le sens de cette démonstration. Les temps sont proches où l’homme va scientifiquement démontrer la capacité mémorisante des électrons. Il ne sera plus alors possible d’affirmer que la matière est un acide  hasardeux et la psychomètrie entrera dans les sciences naturelles.» Message de l'esprit de Léon Denis, 1986.

La force pensée

La force pensée est l’onde communicative par excellence et demeure la première qualité de notre esprit. L’onde pensée traverse l’Univers. Ainsi, notre esprit s’inscrit à chaque seconde dans la matière qui nous environne, grâce à l’électron.

Le psychomètre possède donc la faculté de recevoir des informations en touchant la matière. Ceci se réalise grâce aux électrons qui la composent, ces derniers ayant une faculté d’enregistrement de l’information.

Ce phénomène est possible grâce à plusieurs propriétés du périsprit : sa capacité à s’innerver, c’est-à-dire à rentrer en contact avec la matière et à enregistrer l’information.

La psychométrie médicale est une forme de clairvoyance. 

Cependant il existe des différences entre clairvoyance simple ou médiumnique et psychométrie.

 

Elle peut s’exercer à partir de la concentration sur un objet familier appartenant aux malades de détecter avec exactitude la source ou physique ou périspritale, spirituelle, du mal manifesté.

 

Un travail en radiesthésie médicale à l'endroit précis et déterminé peut être ensuite engagé.

Thérapies Spirites

© 2017 par Cercle spirite AllanKardec. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • https://www.youtube.com/user/CercleS